Foire aux questions

CPAP (continuous positive airway pressure) ou PPC (pression positive continue) est présentement le traitement le plus efficace pour traiter l'apnée obstructive du sommeil.  Certains patients peuvent ressentir certains effets secondaires.  Apnée Santé peut vous aider à résoudre ces problèmes.  Ci-dessous vous trouverez une liste des questions les plus fréquemment posées ainsi que les effets secondaires les plus communs.  SVP contactez nous si le problème persiste.  1-800-727-8748.

Questions souvent demandées :


Combien de temps faudra-t-il utilisez l'appareil à PPC (CPAP) afin d'observer une amélioration?   La plupart des gens s'adaptent quand même assez rapidement.  Chaque cas est individuel, mais la plupart s'adaptent à l'intérieur de deux à trois semaines.

Vous voyagez avec votre appareil ?  Aucun problème.  Les autorités aériennes sont habituées de voir des appareils CPAP.  Par contre, ne jamais mettre votre appareil dans la soute à bagages.  Toujours le transporter comme bagage à main.

Dois-je apporter mon appareil à l'hôpital? À l'hôpital, nous vous conseillons d'apporter votre appareil et votre masque car les hôpitaux n'ont pas toujours un appareil disponible ni un masque comme le vôtre

Le CPAP est trop bruyant.  Le CPAP est probablement moins bruyant que vos ronflements!  Les nouvelles machines sont très silencieuses et donc rarement un problème.  Par contre, si vous avez un vieux modèle, vérifiez auprès de votre compagnie assurance, vous êtes peut-être éligible pour avoir une nouvelle machine.  Certaines compagnies d'assurance acceptent de remplacer votre machine tous les cinq ans.  

La tubulure me dérange. Vous pouvez placer la tubulure au dessus de votre tête ou par dessus la tête de lit.

L'air est trop froid. Il suffit d'augmenter la température de l'humidificateur.  Chez Apnée Santé, tous les appareils CPAP viennent avec un humidificateur chauffant.

L'air est trop chaud. Ceci est un peu plus difficile à corriger.  On peut baisser la température de l'humidificateur, mais il faut faire très attention de ne pas trop la baisser sinon l'air va être trop sec pour maintenir une bonne humidification des voies respiratoires.

Eau dans le masque ou tubulure : soit que le niveau d’humidité est trop élevé, soit que la pièce est trop froide ou qu’un courant d’air est sur la tubulure. Abaissez le niveau d’humidité (si le problème n’est pas une pièce trop froide). Si le problème est dû à une pièce froide, une enveloppe pour la tubulure est disponible. Parlez-en à votre inhalothérapeute chez Apnée Santé.






Effets Secondaires :


Inconfort dû au masque. Ce problème survient généralement lorsque la courroie est trop serrée, ou si le masque n'est pas bien ajusté.  Un masque CPAP doit être ajusté confortablement au visage pour ne pas avoir de fuites d'air, sans toutefois être inconfortable. Si un masque doit être très serré pour ne pas avoir de fuites d'air, c'est qu'il n'est pas bien ajusté. SVP nous contacter à Apnée Santé pour nous laissez savoir qu'il y a un problème et nous essayerons une autre grandeur ou un masque de style différent.  Il y a plusieurs manufacturiers de masque et il y en a sûrement un à votre mesure.  Ne laissez personne vous dire qu'une plaie sur le nez est normale!

Plaies et rougeurs : le masque n’est pas supposé vous blesser. Une légère rougeur au visage est normale. Par contre, une rougeur persistante et douloureuse signifie un mauvais ajustement du masque, un masque trop serré ou de mauvaise grandeur. Consultez votre inhalothérapeute chez Apnée Santé le plus tôt possible.

Fuites d’air : un simple ajustement des courroies peut régler le problème. Par contre, il se peut aussi que vous ouvriez la bouche pendant que vous dormez. A ce moment là, une rencontre avec votre inhalothérapeute chez Apnée Santé est recommandée car elle pourra déterminer si vous avez besoin d’une mentonnière ou d’un masque facial.

Congestion nasale : c’est un problème qui peut arriver chez les personnes souffrant d’allergies et qui utilisent un CPAP. Encore une fois, il est très important d’avoir le bon niveau d’humidité, donc augmenter le niveau si besoin est. Si le problème est dû à des allergies sévères, discutez-en avec votre médecin et peut-être il ou elle vous prescrira un vaporisateur nasal à base de stéroïdes tels que Nasonex ou Flonase.

Je souffre de claustrophobie : portez uniquement votre masque pendant quelques jours pour vous y habituer. Puis, essayez-le avec l'appareil à PPC, éveillé et en position debout. La prochaine étape serait de vous étendre éveillé avec le masque et l'appareil à PPC. N'essayez pas de vous endormir avec l'appareil jusqu'à ce que vous vous sentiez à l'aise à l'utiliser en état d'éveil et ayez surmonté la claustrophobie.

Difficulté à respirer par le nez.  Si vous souffrez d'allergies, de problèmes chroniques des sinus, ou avez une déviation nasale, vous pourriez avoir de la difficulté à utiliser un CPAP.  Il y a des masques qui couvrent le nez et la bouche, ce qui veut dire qu'une difficulté à respirer par le nez n'est pas une entrave au traitement CPAP.

Mal de tête ou pression dans les oreilles.   Malgré le fait que traiter l'apnée du sommeil élimine les maux de tête matinaux, certains usagers peuvent développer des maux de tête matiraux developper.  D'autres sentent de la pression ou douleur dans les oreilles. La plupart de ses problèmes sont reliés à une congestion des sinus dûe aux allergies.  Un peu comme voyager en avion lorsqu'on a un rhume.  La congestion peut bloquer le canal de l'oreille et le changement de pression peut causer de la douleur lorsque l'air se trouve emprisonnée.   Ce problème est temporaire.

J'enlève mon masque la nuit sans m'en rendre compte.   La raison majeure est que l'on ne s'est pas encore adapté complètement à la thérapie.  Il y a une période d'adaptation qu'il faut prendre en prendre en considération.  Cela fait 30-40 ans que vous dormez sans rien dans le visage!  Il faut se donner une chance mais être persistant avec la thérapie.